Conservation des fruits et légumes : conseils et astuces

Qui n’a jamais voulu se concocter un bon petit plat, avant de se rendre compte que les fruits et légumes étaient devenus tout mous, ou avaient germé ? Pour pouvoir profiter des qualités nutritionnelles et gustatives des fruits et légumes frais, il est essentiel de savoir comment les conserver. Au frigo, à température ambiante ou à l’abri de la lumière, il y a de quoi s’y perdre. Pour vous aider, voici quelques astuces sur la conservation des fruits et légumes.

La conservation à température ambiante

En règle générale, si vous souhaitez consommer vos fruits et légumes frais dans les quelques jours à venir, vous pouvez tous les conserver à température ambiante. Si certains peuvent aller au réfrigérateur pour préserver toutes leurs valeurs nutritives et prolonger leur durée de conservation, d’autres ne supportent absolument pas le froid.

C’est le cas des tomates et des fruits venus des pays chauds. Comme la banane, la mangue ou l’ananas, qu’il vaut mieux garder dans une corbeille à fruits. Pensez bien à les enlever des sacs en plastique, au risque de les voir pourrir rapidement.

Les tubercules, l’ail, l’oignon et les cucurbitacées (potiron, courge…) sont encore plus exigeants. Ces espèces demanderont d’être conservés dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Cela évitera de découvrir des pommes de terre amères, verdâtres, ou encore germées.

La conservation dans le bac à légumes du réfrigérateur

conservation des fruits et légumes frais au frigo Marché Frais

Pour conserver au mieux les fruits et légumes, le bac à légumes du frigo est idéal. Avec une température comprise en 8 et 10 °C, il permet la maturation lente, tout en assurant la bonne hydratation des aliments. Vous pouvez ainsi conserver au frigo aubergine, artichaut, brocoli chou, céleri branche et rave, courgette, fenouil, haricots verts, raisin, cerise, et bien d’autres encore, sans les mélanger, ni les laver. Pour éviter une maturation trop rapide, vous pouvez les mettre dans un sac en papier.

Conservés au frigidaire, certains fruits et légumes plus fragiles demanderont une attention particulière pour éviter la déshydratation. C’est le cas notamment des salades, poireaux, carottes, navets, champignons, asperges et petits fruits, qui devront être enveloppés dans un papier absorbant humide, ou un linge propre humide.

À noter que la propreté du frigo est essentielle pour éviter la contamination des fruits et légumes frais.

Attention aux mélanges

Certains fruits et légumes, comme la pomme, la banane, la tomate, ou le melon, dégagent de l’éthylène. Cette substance accélère la maturation des fruits et légumes frais placés à proximité, et peut leur donner un goût d’amertume. Prenez garde alors à ne pas faire de mélanges hasardeux.

Astuce : si vous voulez faire mûrir plus rapidement un fruit ou un légume ? N’hésitez pas à le conserver avec vos pommes ou vos bananes !

Au-delà de la maturation accélérée par l’éthylène, certains fruits et légumes, comme le chou, ou l’oignon, dégagent des odeurs fortes. Ils viendront modifier le goût des produits frais à proximité. Il vaut mieux alors les garder loin des autres.

Conservation des fruits et légumes sur le long terme

conservation des fruits et légumes en conserve

Votre potager a été productif cette année, et vous avez des fruits et légumes maison à n’en savoir que faire ? Il existe des solutions de conservation des fruits et légumes à long terme. Ce qui vous évitera de devoir manger le même légume à tous les repas pendant 2 semaines.

  • La congélation : elle permet de conserver les vitamines des fruits et légumes. Ils se congèlent frais, juste après l’achat, sauf l’aubergine, la carotte et la courgette qu’il faudra blanchir avant.
  • La déshydratation : cette technique enlève toute l’eau du végétal, et permet une très longue conservation. Il suffit de les stocker dans un endroit sec, frais et sombre, et de les réhydrater au moment souhaité.
  • La mise en conserve : après avoir cuit les fruits et légumes, vous pouvez les conserver en bocal hermétique grâce à des agents conservateurs (vinaigre, sucre, sel). C’est aussi l’occasion de faire des compotes.

Maintenir la conservation des fruits et légumes dans les bonnes conditions permet de garder les nutriments, mais aussi de limiter le gaspillage alimentaire. Lorsqu’on sait que chaque Français jette près de 29 kg de déchets alimentaires par an, dont 34 % de fruits et légumes, ça vaut le coup de s’y mettre ! Vous ne croyez pas ?

Cart

Votre panier est vide.