Quelle est la différence entre un fruit et un légume ?

Si on considère communément qu’un légume se mange salé, et qu’un fruit se consomme sucré, certains aliments nous donnent du fil à retordre, comme la tomate. Fruit ou légume, quelle est la différence ? Découvrons les différences entre fruits et légumes.

Fruit ou légume : une différence au sens botanique

La distinction entre les fruits et les légumes se fait essentiellement au niveau botanique. En effet, chacun provient d’une partie différente de la plante.

Les particularités du fruit

En botanique, le fruit représente l’organe végétal comestible de la plante à fleurs. Elle s’obtient grâce à sa pollinisation, qui succède à la fleur. En effet, le pistil, l’organe reproducteur, se transforme en fruit suite à la fécondation. Ainsi, ce qui était jusqu’alors la paroi de l’ovaire de la plante, devient la paroi du fruit qui contient les graines. Cette paroi peut être différente partie du fruit :

  • La peau (épicarpe) ;
  • La chair juteuse (mésocarpe) ;
  • Un pépin ou un noyau (endocarpe).

Les particularités du légume

Le légume, quant à lui, représente la partie comestible d’une plante potagère. Il peut s’agir :

  • Des feuilles, comme pour le chou, la salade ou les épinards ;
  • Le tubercule ou la racine, comme la pomme de terre ou le radis ;
  • Le bulbe, comme l’échalote ou l’oignon ;
  • Une pousse ou une tige, comme le poireau, l’asperge ou le fenouil ;
  • Le germe, comme le soja ;
  • La graine, comme la lentille ou le pois chiche.
Quelle est la différence entre un fruit et un légume ?

Pour résumer, en botanique, un fruit est le résultat de la transformation du pistil des plantes à fleurs, tandis que le légume est une partie de la plante comestible.

la pollinisation du pistil donnera la différence entre un fruit et un légume

Fruit ou légume : les différences dans la gastronomie

En gastronomie, les différences entre fruits et légumes sont plus minces, et font parfois débat. En règle générale, il est admis de déterminer les fruits et légumes selon leur utilisation.

Ainsi, les fruits sont traditionnellement consommés sucrés, et plutôt dans les desserts. Les légumes sont, quant à eux, servis dans une préparation salée, que ce soit en plat ou en entrée. Ils accompagnent souvent des plats de viande ou de poisson.

Afin de trouver un compromis entre le sens botanique et le sens gastronomique, des termes plus spécifiques peuvent définir certains fruits et légumes. On parle alors de légume-fruit pour la courgette ou la tomate, de légume-feuille pour les épinards ou la laitue, de légume-tige pour le poireau ou la rhubarbe, ou encore de légume-racine pour la betterave ou la carotte.

Dans une case à part, considérons les faux-fruits, qui ne résultent pas de la transformation du pistil, mais de la transformation du réceptacle floral (fraise ou pomme), ou des carpelles (framboise). Quant à la figue ou l’ananas, ils sont le résultat du développement d’un groupe de fleurs, qu’on appelle inflorescence.

Les fruits et légumes aux apparences trompeuses

Parmi tous les fruits et légumes qui sèment le doute dans les esprits, nous reconnaissons ceux que l’on pense être des légumes, mais qui sont bien des fruits : olive, courgette, aubergine, tomate, concombre, haricot vert, poivron… À l’inverse, ceux considérés comme des fruits, alors qu’ils sont des légumes, comme la rhubarbe.

Fruit ou légume, l’important est de se régaler avec des produits frais et de saison. Rendez-vous chez Marché Frais pour faire le plein de vitamines et manger avec plaisir vos 5 fruits et légumes par jour.

Cart

Votre panier est vide.